Le domaine d'Aboën

Modeste lignée noble du ‘Gourgois’ tirant son nom d’Aboën, jadis hameau de Périgneux, devenu aujourd’hui commune ; Guillaume d’Aboën possède un domaine à Saint-Marcellin appelé « Granges des Girauds ». Il était sans doute le gendre de Poncet Giraud décédé avant 1289.

Guillaume d’Aboën meurt sans postérité à 35 ans, avant 1295, léguant tous ses biens dont «Le Domaine des Girauds» au Prieur de Saint-Rambert, Itier Raybe (de la famille des Urfé), grand manieur d’argent. De cette courte tenure, le domaine prit le nom d’Aboën qui lui reste aujourd’hui.

Au XV° Siècle  le domaine appartient à la famille noble : «  VERT de Chenereilles »

Au XVII° Siècle, à Saint-Marcellin, est citée dans les actes notariés et paroissiaux une famille Giraud qui multiplie les charges et contracte de belles alliances. Il ne reste rien de la maison forte d’Aboën, pourtant encore visible sur le cadastre Napoléon, que les fossés qui entouraient le petit château et un superbe pigeonnier restauré avec goût par Mme Sylvestre.

 


Saint Marcellin Patrimoine Vivant

1 rue d'Outre l'Eau

42680 Saint Marcellin en Forez